Samedi 3 juin 2017

Une pétition contre des frais de stationnement inacceptables


L'Écho de Laval - L'AQDR Laval-Laurentides dénonce la hausse abusive des frais de stationnement dans les établissements de santé et de services sociaux et l'application de tarifs là où c'était gratuit, comme celles de centres de réadaptation, par exemple.

À la source de ces hausses : une directive ministérielle qui oblige dorénavant les établissements de santé à autofinancer leurs aires de stationnement. Ou, en termes différents, de rentabiliser ces espaces qui auparavant servaient normalement à accueillir leur clientèle et ses visiteurs. C'est aussi une façon de financer par la bande des services en toute opacité. Combien rapporte, par exemple, un stationnement d'hôpital dont les entrées et sorties ne dérougissent pas de la journée?

Il s'agit en réalité d'un obstacle supplémentaire à l'accessibilité aux services de santé et aux services sociaux. Ces frais accessoires nuisent aux personnes les plus vulnérables, tout particulièrement à celles qui résident en CHSLD qui pourraient subir davantage d'isolement. Nombre de proches aidants n'ont pas les moyens de débourser 145 $ par année, par exemple, pour visiter régulièrement un parent ou un proche.

Le CISSS de Laval a reconnu le problème pour les CHSLD en instaurant une vignette de stationnement pour les familles. On se retrouvera donc avec des différences de traitement d'un endroit à l'autre, autre effet pervers d'une directive uniforme.

L'AQDRLL appuie la pétition qui est actuellement sur le site de l'Assemblée nationale et incite la population à la signer (avant le 8 juin). On trouve en un clic le lien vers la pétition sur notre site aqdrlaval.org.