Vendredi 8 novembre 2019

La location d’une télévision à l’hôpital, un prix très variable


AGENCE QMI - Journal de Montréal - 4 novembre 2019

Les patients hospitalisés pour plusieurs jours ont peu de choix pour tromper l'ennui, si bien que la location d'un téléviseur devient souvent l'option de prédilection. Or, le coût déjà élevé varie beaucoup selon l'établissement hospitalier fréquenté.

En Estrie, quatre fournisseurs offrent le service de location, pour un prix qui varie pratiquement du simple au triple. En effet, à Asbestos, l'accès à la télévision coûte 7 $ par jour. À Granby ou à Magog, le prix monte à 13,23 $. Pour leur part, les patients de l'hôpital Fleurimont, à Sherbrooke, doivent dépenser 18,99 $ pour l'usage quotidien d'un téléviseur.

«Il y a un comité de travail qui a été mis en place de façon à harmoniser, au cours des deux, trois prochaines années, l'ensemble de nos services», a assuré la porte-parole du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l'Estrie, Annie-Andrée Émond.

Ailleurs en province, les tarifs diffèrent aussi. À l'Hôpital Brome-Missisquoi-Perkins de Cowansville, le téléviseur est offert à 77,55 $ par semaine. À l'Hôtel-Dieu de Québec, la location hebdomadaire est plutôt à 82,73 $. À l'Hôpital Maisonneuve de Montréal, le prix grimpe à 86,18 $, tandis qu'à Ottawa, il atteint 86,39 $.

Un prix justifié

À Sherbrooke, c'est l'entreprise Ima-Tel qui fournit, depuis 1967, le service aux patients. Son contrat actuel, d'une durée de 10 ans, vient à échéance en 2021. Pour le fournisseur, le prix de location est justifié.

«Chaque service qui est relié à la chambre, on doit le payer tous les mois. La télé, qu'elle soit louée ou pas louée, il faut payer, a expliqué un représentant d'Ima-Tel, Michel Doyon. Un patient qui va prendre la télévision pour 28 jours, c'est toujours plus économique, parce qu'on a une politique reliée à l'hôpital. Si le patient part avant le terme, on rembourse.»

En vertu du contrat que le lie au CIUSSS de l'Estrie, Ima-Tel verse 70 000 $ par an en redevances à la fondation de l'hôpital.